Colloque
Pour en finir avec les camps : Logique et mécanismes de l’intolérance
Serge CHATELAIN

- Modifié le 26 septembre 2017

Mot de l’éditeur

Avec en toile de fond la commémoration officielle de la libération des camps nazis s’est tenu à Strasbourg, Besançon et Nancy un triple colloque intitulé « Pour en finir avec les camps. Logique et mécanismes de l’intolérance. 1945-2005 ». Au centre des débats, le thème de l’intolérance, dont les camps nazis sont sans doute le visage le plus hideux.

Mais « la fin des camps » en 1945 a-t-elle annoncé le retour de la tolérance ? Par quelles voies l’intolérance s’infiltre-t-elle ? Comment expliquer la mise à l’index de groupes sociaux entiers ? Comment en vient-on aux camps de l’Allemagne nazie, mais aussi à ceux du bloc communiste ? Fil rouge des intervenants, un groupe minoritaire persécuté par les deux systèmes idéologiques : les Témoins de Jéhovah.

La France n’ayant pas toujours été exempte de reproches, il fallait aussi se pencher sur les moyens légaux et juridiques que l’intolérance s’est donnée sous Vichy. Et puis, il convenait de s’interroger sur la Loi de Séparation des Églises et de l’État, regardée par beaucoup comme un vecteur de tolérance.

Universitaire, Serge CHATELAIN a enseigné la microbiologie. Il écarte comme non scientifique le contenu biologique des théories raciales qui ont marqué les XIXe et XXe siècles. Il s’entoure ici d’historiens, de juristes, d’hommes de lettres pour porter un regard croisé sur les multiples visages de l’intolérance.

Les auteurs

Serge CHATELAIN, Maître de conférence honoraire en biologie

Elizabeth PASTWA, Conservateur du Musée de la Résistance et de la Déportation de Besançon

Daniel VARGA, Agrégé d’histoire, docteur ès lettres

Yolande CHENGWOUOH, Docteur en Droit

Philippe BARBEY, Diplômé de Sciences des Religions de l’École pratique des Hautes Études, Membre de l’Association Française de Sciences Sociales des Religions, Membre du Centre National d’Étude de la Résistance et de la Déportation – Fraternité Edmond Michelet

Carine BEAURAIN, Docteur en Philosophie

Estelle RICHARD, Professeur d’Histoire

Jean-Paul PILORGET, Agrégé de lettres modernes, Docteur ès lettres

Francis LAURENT, Professeur de Philosophie

Jacques ROBERT Président honoraire de l’Université de Panthéon-Assas (Paris II), Ancien Membre du Conseil Constitutionnel, Président du Centre français de droit comparé


Table des matières

Introduction
Serge CHATELAIN

L’idéologie völkisch : mythe racial et culturel
Serge CHATELAIN

De l’exclusion à la destruction : la logique du système concentrationnaire nazi
Elizabeth PASTWA

L’intolérance sous l’État Français
Daniel VARGA

Le droit à l’aune de l’intolérance
Yolande CHENGWOUOH

De la mise à l’index aux camps de concentration : le cas des témoins de Jéhovah
Philippe BARBEY

La propagande contre les Témoins de Jéhovah sous le IIIe Reich et en République Démocratique Allemande
Carine BEAURAIN

Une résistance spirituelle aux totalitarismes nazi et communiste : les Témoins de Jéhovah
Estelle RICHARD

Les Témoins de Jéhovah dans les camps : représentations dans la littérature
Jean-Paul PILORGET

Intolérance et minorités
Francis LAURENT

De la tolérance religieuse
Jacques ROBERT

Pour en finir
Serge CHATELAIN

Références :

Éditions L’Harmattan, Paris, 185 p., 2005

ISBN : 2-296-00058-4